CAN 2023 : Les favoris et outsiders, analyse de chaque groupe !

groupe CAN 2023


La composition de chaque groupe de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) prévue du 13 janvier au 11 février 2024 est connue. Le tirage au sort effectué ce jeudi  12 octobre a fixé les 24 pays participants sur leurs premiers adversaires. Quels sont les favoris et les outsiders ? Analyse.

Groupe A : Eléphants et Super Eagles, les deux grands

Pays organisateur, la Côte d’Ivoire hérite d’un groupe A mitigé. A domicile, les Eléphants vont devoir se battre avant d’arriver à se qualifier pour les huitièmes de finale de leur CAN. Ces trois premières rencontres permettront d’avoir un premier aperçu de leurs capacités. Depuis l’Egypte en 2006, aucune équipe n’a remporté la CAN devant son public. Le Côte d’Ivoire de Jean-Louis Gasset mettra t-elle fin à cette série ?

L’un des premiers plus grands adversaires des Eléphants c’est le Nigéria. Trois fois vainqueurs de la compétition (2013, 1994, 1980), les Super Eagles sont logiquement favoris de ce groupe A. Avec l’un des effectifs les plus riches du moment sur le continent, les Nigérians peuvent espérer passer dans ce groupe.

La Guinée Bissau peut être logée parmi les outsiders de cette poule. Depuis leur première participation en 2017 au Gabon, les Djurtus n’ont plus raté de phase finale, même s’ils ont été sortis à chaque fois dès le premier tour. Dans une poule avec ces deux géants du football africain, il serait difficile de les voir s’en sortir. Mais les prestations des sélections comme la Gambie à la récente CAN au Cameroun permettent de garder une incertitude sur l’issue finale.

C’est sûrement sur ce paramètre de l’exploit que la Guinée Equatoriale va se baser. Le Nzalang Nacional a arraché son billet pour cette CAN au terme d’un parcours intéressant (4 victoires, 1 nul, 1 défaite). L’idée sera forcément de chercher à perturber les deux favoris du groupe.

Composition du Groupe : Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Guinée-Equatoriale, Nigeria

Groupe B Le Ghana, le plus gros adversaire de l’Égypte

Le groupe B aura pour favoris naturels, l’Egypte et le Ghana. Les Pharaons toujours en quête d’un nouveau sacre depuis le dernier qui remonte à 2010, vont démarrer dans cette poule dans une bonne posture. Le challenger sérieux des Egyptiens c’est le Ghana. Sortis dès le premier tour de la précédente édition au Cameroun, les Black Stars ont aujourd’hui des valeurs sûres dans leur effectif qui peuvent leur permettre de viser plus loin dans la compétition.

Mais le Cap-Vert et le Mozambique, les deux autres membres de cette poule, tenteront de créer la surprise. Huitième de finaliste de l’édition 2021, la sélection capverdienne dirigée par Bubista sort d’une phase des éliminatoires réussie dans le groupe du Burkina Faso, du Togo et de l’Eswatini. Le rendez-vous de Côte d’Ivoire s’annonce donc indécis.

Pour son retour dans la compétition après avoir raté les 6 dernières phases finales, le Mozambique n’est pas verni par le tirage. Les Mambas qui seront à leur 5e participation sont sur une dynamique positive après avoir réussi les éliminatoires (2e derrière le Sénégal avec 10 points). Justement les deux seuls défaites de ces éliminatoires face aux champions d’Afrique peuvent donner des indications sur les difficultés de cette sélection face aux plus grandes à l’image de l’Egypte ou encore du Ghana.

Composition du Groupe : Mozambique, Cap Vert, Ghana, Egypte

Groupe C : Gros morceau pour le Sénégal

Le tirage n’a pas été du tout clément pour Sadio Mané et sa sélection. Vainqueur de la récente Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, le Sénégal va entamer la défense de son titre dans le groupe de la mort. Les Lions de la Teranga devront défier le Cameroun, l’organisateur de la dernière CAN. Troisièmes de la précédente édition, les Lions indomptables sont de grands favoris de ce groupe. Une explication qui s’annonce chaude. Les deux pays qui doivent disputer un match amical à Lens lundi prochain, n’avaient évidemment pas souhaité se croiser dès cette phase de poules.

Huitième de finaliste de la dernière CAN, la Guinée va forcément opposer une farouche résistance aux deux favoris naturels. Et ce n’est pas la Gambie, quart de finaliste de la CAN 2021 qui se laissera faire. Les poulains du Belge Tom Saintfiet visent aussi la qualification pour les huitièmes pour valider leur progression de ces dernières années.

Mais les Lions de la Teranga devront jouer la carte de la prudence. Car être tête de série ne confère pas forcément un avantage concret pour triompher. Pour preuve : en 2012, la Zambie a surpris tout le monde en finissant championne au détriment de la Côte d’Ivoire.

Composition du Groupe : Gambie, Guinée, Cameroun, Sénégal

Groupe D : L’Algérie retrouve le Burkina Faso

L’Algérie hérite d’une poule D à sa porté. Les Verts sont archi favoris et retrouveront des adversaires qu’ils n’ont pas affronté depuis longtemps, voire très longtemps. C’est notamment le cas pour l’Angola, avec qui le dernier duel remonte au 18 janvier 2010 (0-0), pour les phases de groupes de la Coupe d’Afrique de la même année.

Pour son retour dans cette compétition depuis sa dernière participation en 2019 (éliminé dès le premier tour), l’Angola ne peut pas se réjouir de ce tirage qui le met visiblement dos au mur. Les Palancas Negras vont devoir se surpasser s’ils veulent égaler ou dépasser leurs meilleures performances dans cette compétition. En 2008 et en 2010, les Angolais avaient atteint les quarts de finale. Mais elle semble bien loin, l’époque des Manucho, Lama ou Flavio, qui avaient entre autres battu le Sénégal d’Habib Beye et El Hadji Diouf (3-1, lors de la phase de groupe de la CAN 2008).

L’Algérie retrouve aussi la Mauritanie qu’elle a affronté en match amical le 3 juin 2021. La rencontre disputée à Tchaker, s’était soldée par une victoire algérienne (4-1).

Qualifié pour la phase finale de la CAN après avoir terminé premier de son groupe, le Burkina Faso est le second favori de cette poule. Etalons et Fennecs se retrouvent après s’être opposé en 2021 lors d’une double confrontation pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (avec respectivement 2-2 puis 1-1). Troisièmes de la dernière CAN, les Burkinabé sont à prendre au sérieux.

Composition du Groupe : Angola, Mauritanie, Burkina Faso, Algérie

Groupe E Le Maroc normalement épargné

Quart de finaliste de la dernière Coupe d’Afrique et surtout demi-finaliste de la dernière Coupe du monde, le Maroc est quasiment épargné par le tirage. Mais il va falloir confirmer sur le terrain face à des adversaires ambitieux. La RD Congo et la Zambie devraient se battre pour la seconde place. Marocains et Congolais se connaissent bien pour avoir joué les barrages de la récente Coupe du monde. Les Léopards pourraient être tentés de prendre leur revanche.

Les Lions de l’Atlas auront également à jouer contre la Namibie considérée comme le petit poucet du groupe. Toujours éliminés dès le premier tour lors de leurs trois participations (1998, 2008, 2019), les Brave Warriors veulent mieux faire. Le nul (0-0) face à l’Algérie le 7 Septembre dernier lors de la dernière journée des éliminatoires peut être un indicateur sur la qualité de cet effectif et sa capacité à surprendre.

Composition du Groupe : Namibie, Afrique du Sud, Mali, Tunisie

Groupe F : La Tunisie n’a pas été gâtée

Le groupe F annonce les couleurs d’une grande bataille à trois pour la qualification. La Tunisie, le Mali et l’Afrique du Sud sont les trois géants de cette poule. Comme lors de la récente CAN, les Aigles de Carthage et du Mali se retrouvent dans le même groupe. De plus en plus logiques dans leurs prestations, les Bafana Bafana ont cette CAN pour montrer qu’ils peuvent à nouveau tenir tête aux grands.

La Tanzanie est considérée comme sélection la plus faible du groupe. Ce sera seulement la troisième participation pour les Taifas Stars qui avaient été éliminés dès le premier tour de la CAN 2019.

Composition du Groupe : Tanzanie, Zambie, RD Congo, Maroc


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *