Organisations de CAN : La CAF aurait déja choisi les pays d’accueil des CAN 2025, 2027, et 2029



La Confédération Africaine de Football (CAF) s’apprête à annoncer cette semaine les pays hôtes des Coupes d’Afrique des Nations (CAN) de 2025, 2027 et 2029.

Le dévoilement des pays hôtes des trois prochaines éditions du prestigieux tournoi aura lieu à l’issue d’une réunion du Comité exécutif de la CAF prévue le mercredi 27 septembre 2023 au Caire.

Ces annonces sont très attendues depuis près d’un an, à commencer par la décision de la CAF de révoquer les droits d’accueil de la Guinée pour la phase finale de 2025 en octobre 2022.

La CAF a ensuite révélé son intention de désigner simultanément les pays hôtes des éditions 2027 et 2029.

Selon certaines sources, le Maroc se verra attribuer les droits d’organisation de l’édition 2025, le Sénégal remportera celle de 2027 et une candidature conjointe du Nigeria et du Bénin obtiendra les droits d’organisation de 2029.

La décision de priver la Guinée de l’organisation du tournoi de 2025 découle du fait que la CAF a estimé que le pays avait pris beaucoup de retard dans ses préparatifs pour le tournoi à 24 équipes.

Par la suite, la CAF a lancé un processus de réouverture des candidatures, avec l’intention de faire une sélection au début de l’année 2023.

Cependant, la décision finale a été reportée à plusieurs reprises. Des candidatures ont été soumises pour la phase finale de 2025 par l’Algérie, le Maroc, la Zambie et une candidature conjointe du Bénin et du Nigeria.

Pour la CAN 2027, les candidatures de l’Algérie, du Botswana, de l’Égypte et une candidature commune du Kenya, de la Tanzanie et de l’Ouganda ont été déposées.

La CAF a procédé à des évaluations approfondies, notamment en envoyant des équipes d’évaluation dans tous les pays candidats et en désignant un évaluateur indépendant pour superviser les inspections.

Néanmoins, la décision finale concernant l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations revient au Comité exécutif de la CAF.

L’histoire de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations au cours de la dernière décennie a été marquée par divers défis et changements, notamment l’Afrique du Sud qui a remplacé la Libye déchirée par la guerre en 2013.

L’état de préparation du Cameroun pour la phase finale de 2019 a été remis en question, ce qui a conduit à l’organisation du tournoi par l’Égypte. Le Cameroun a accueilli avec succès l’édition 2021, retardée d’un an en raison de la pandémie de Covid-19.

La Côte d’Ivoire devait initialement accueillir l’Afcon 2023, mais elle a été reportée de six mois en raison des inquiétudes liées à la saison des pluies en Afrique de l’Ouest.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *