Mouhamed Gueye international sénégalais U20 : « L’équipe nationale A est mon rêve mais mes performances en club seront déterminantes pour la suite »



Mouhamed Gueye fait partie des révélations de la saison dernière du championnat local sénégalais. L’international U20 vient de parapher son premier contrat professionnel avec le club autrichien Rapid Vienne. Considéré actuellement comme l’un des meilleurs milieux de terrain sénégalais, le jeune joueur de 19 ans a été l’un des hommes clé de l’US Gorée la saison dernière. Dans cet entretien accordé à Africatopsports, Mouhamed Gueye revient sur son parcours, évoque la sélection U20, non sans oublier de parler de ses ambitions avec l’équipe nationale A.

 

ATS : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

 M G : Bonjour, je me nomme Gueye Mouhamed je suis né le 11 novembre 2003 à Guédiawaye (ndlr : banlieue dakaroise), je suis de nationalité Sénégalaise. J’ai pratiquement fais toutes les catégories jeunes jusqu’en senior à l’US Gorée. Mon club actuel est le Rapid de Vienne en Autriche, je suis champion d’Afrique U20 et mondialiste avec la même équipe. Ma passion est le football.

ATS : Comment trouvez-vous le championnat sénégalais ?

 MG : C’est un championnat qui commence à prendre son envol. Il y a de bonnes équipes et de bons joueurs. Les clubs font le maximum pour se maintenir. Le niveau est acceptable. Même s’il y a des efforts à faire encore, je pense que les choses bougent un peu.

ATS : Votre club Us Gorée, jadis club majeur qui jouait le titre, se retrouve maintenant à chercher le maintien qu’est ce qui explique cette chute ?

 MG : Huitième du classement est une position honorable je ne crache pas dessus, même si on peut faire mieux. Vous savez, c’est un championnat difficile surtout sur le plan physique et athlétique, de surcroit il y a des équipes qui ont un effectif de qualité. Je profite de l’occasion pour féliciter Génération Foot qui a remporté le championnat cette année. Il sera difficile d’égaler des joueurs de l’US Gorée tels que Pape Mbaye, Baba Ndiaye, Salif Diallo, Malick Daff, etc… Mais le club y travaille afin de retrouver son rayonnement d’antan.

Mouhamed Gueye avec le trophée de CAN U20

ATS : Qu’est-ce que cela vous fait d’être parmi les hommes clé de cette équipe?

MG : Tous les joueurs sont importants dans l’effectif. Si j’ai pu performer c’est parce que le coach, l’encadrement technique et surtout mes coéquipiers m’ont beaucoup aidé. Il y a aussi le travail individuel et l’hygiène de vie qui compte aussi. Je profite de l’occasion pour remercier le club de Gorée et toutes les personnes amoureux du club qui travaillent dans l’ombre. Mes remerciements au Président Senghor qui n’a ménagé aucun effort pour nous mettre dans des conditions de performances. Mentions spéciales aux supporters de l’US Gorée qui sont toujours là pour nous encourager et pour nous rappeler aussi que le  club  est au-dessus de tout.

ATS : Pensez-vous que Gorée peut remporter le championnat la saison prochaine ?

MG : Je leur souhaite, je sais que les joueurs ont de la qualité. Certainement un travail est fait pour remplacer les joueurs qui ont quitté le club pour d’autres horizons et renforcer l’effectif.  Le championnat sénégalais est un championnat ouvert où tout peut arriver. L’US Gorée championne serait mon plus grand souhait.

Mouhamed Gueye vainqueur de la CAN U20

ATS : Vous avez remporté la Can U20 avec le Sénégal quel a été le secret de l’équipe pour pouvoir réaliser un tel parcours ?

MG : Seul le travail permet d’aboutir à une victoire finale. Coach Malick Daff et son équipe ont mis en place une stratégie gagnante qui a débuté avant la Coupe Arabe. On peut y ajouter aussi le talent et la cohésion dans le groupe. Les conditions de travail en équipe nationale sont très bonnes,  l’Etat, la Fédération sénégalaise de football ont fait beaucoup d’efforts pour les améliorer.

ATS :   En quittant Dakar pour l’Égypte aviez-vous pensé réaliser un tel tournoi ?

 MG : Notre objectif et celui de la fédération était la victoire finale. L’équipe A nous avait montré la voie, c’était à nous de faire le nécessaire.  Après on savait que le niveau allait être très relevé et que des défaillances individuelles et collectives pouvaient arriver. Dieu merci on a été à l’abri.  J’ai vécu  avec mes coéquipiers  des moments extraordinaires de joies et un sentiment immense du devoir accompli,  que nous avons partagé avec le peuple Sénégalais.

ATS : Vous étiez présent à la Coupe du Monde U-20 avec le Sénégal qu’est ce qui n’a pas marché selon vous pour les Lionceaux ? Certains Sénégalais déplorent les problèmes d’individualités notés lors du tournoi.

MG : Ce n’est pas mon sentiment, on a essayé de faire le mieux possible. Un attaquant se doit de tenter,  il y a des moments où ça ne marche pas. Le coach nous a toujours demandé de jouer en équipe.  La Coupe du Monde c’est un autre niveau, nous avons appris de notre échec.

Mouhamed Gueye avec le Sénégal lors de la Coupe du Monde U20 en Argentine

ATS : Partagez-vous l’idée que ce sont les problèmes d’ego, les individualités mises en avant au détriment du collectif qui a causé l’élimination de l’équipe ?

 MG : Encore une fois ce n’est pas de mon avis. Un sportif de haut niveau a forcément un égo,  mais quand il est surdimensionné c’est là où ça peut poser des problèmes et ce n’était pas le cas lors de la Coupe du Monde.

ATS : Pensez-vous que votre génération peut constituer la relève pour l’équipe nationale ?

MG : Ça c’est certain, les petites catégories constituent l’antichambre de l’équipe nationale A, donc notre aspiration à tous c’est représenter le Sénégal à travers l’équipe nationale A. Le talent est là.

ATS : Beaucoup de vos coéquipiers ont été appelés pour le dernier match des éliminatoires Comment appréciez-vous cela ?

MG : C’est très positif le résultat l’a été aussi. Je suis vraiment content pour eux. C’est une suite logique.

ATS : Lamine Camara votre coéquipier en équipe nationale U20  a été appelé avec la sélection A Comment trouvez-vous sa convocation et ses débuts lors du match amical contre l’Algérie ?

MG : Je m’y attendais un peu car, Lamine a survolé le championnat du Sénégal, pour moi c’était le meilleur joueur de la CAN U20. Ses débuts à Metz sont très encourageants donc, sa convocation est logique et méritée.

ATS : Des observateurs vous considèrent comme l’un des meilleurs milieux de terrain qu’est-ce que cela vous fait ?

MG : Ah bon! (rires) Ça me fait plaisir et en même temps c’est un coup de pression supplémentaire. J’essaie de faire de mon  mieux, j’ai beaucoup à apprendre de mes aînés je continue à apprendre avec mon nouveau club.

ATS : Pensez-vous à l’équipe nationale A ?

MG : Oui comme tous les joueurs, accéder à l’équipe nationale A est un rêve depuis gamin. Actuellement je suis concentré pour être performant avec mon club, à partir de là tout est possible.

ATS : Vous avez signé récemment au Rapid de Vienne  pourquoi le choix du club ?

 MG : J’avais plusieurs choix, en France, en Égypte, au Portugal, en Tunisie, avec mon entourage nous avons mis en avant l’aspect sportif ce qui a orienté mon choix pour le Rapid de Vienne (Autriche) qui est un club qui fait confiance aux jeunes, leur niveau de formation est très reconnu dans le milieu, de surcroît c’est une ville apaisée y faire ses premiers pas en Europe dans le milieu professionnel est une bonne chose.

Mouhamed Gueye lors de la signature de son contrat professionnel avec le Rapid de Vienne

ATS : quels sont vos ambitions avec ce club ?

 MG : Mes ambitions avec ce club c’est de remporter le maximum de titres majeurs, jouer les compétitions européennes et aller le plus possibles de l’avant et pourquoi pas devenir un joueur inoubliable pour ce club.

ATS : Quelles sont vos ambitions personnelles?

 MG : Comme tout footballeur je souhaite jouer et remporter le plus maximum de trophées. Je rêve de remporter la Ligue des champions européenne et de jouer dans les plus grands clubs d’Europe aussi. Comme tout compétiteur je veux être important en club comme en sélection. Je souhaite gagner un jour la CAN et la Coupe du Monde avec mon pays le Sénégal. Les distinctions individuelles je souhaite en recevoir le maximum possible.

Mouhamed Gueye avec le Rapid Vienne

 ATS : La forte concurrence en club comme en sélection ne vous fait-elle pas peur ?

 MG : Non même pas. Je suis un compétiteur dans l’âme. Je me bats chaque jour pour atteindre le sommet. Il n’y a pas de secret seul le travail paie. Les plus grands sportifs actuellement au monde sont ceux qui ont fait beaucoup de sacrifices et beaucoup d’efforts pour arriver au sommet. Et je m’inspire d’eux je travaille sans arrêt pour être appelé un jour en sélection première. La concurrence est une bonne chose et c’est une source de motivation. Pour le moment je bosse tranquillement dans mon coin et attendant de recevoir ma convocation chez les A. Et j’espère que cela ne va pas tarder.

 

ATS : Pensez-vous à la prochaine CAN Côte d’Ivoire ?

 MG : Bien sûr. Je suis un Sénégalais, un patriote toujours prêt à défendre les couleurs de ma Nation. Oui je veux faire partie de l’équipe qui représentera le Sénégal à la prochaine CAN. Je travaille dur pour cela. Tout sportif rêve de jouer les grandes compétitions avec son pays. La CAN est maintenant devenue un rendez-vous planétaire tout le monde l’attend et le suit. Et par la même occasion, je souhaite que le Sénégal remporte encore le tournoi.

ATS : Votre dernier mot?

 MG : Je remercie votre rédaction de m’avoir donné une tribune pour m’exprimer. Je vous souhaite bon vent et plus de succès dans votre travail. Je remercie encore le Peuple Sénégalais pour son soutien sans relâche à toutes les sélections nationales. Merci encore. Vive le Sénégal !

 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *